a

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer. Proin gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis.

a

Latest News

    No posts were found.

Les combinaisons alimentaires pour une digestion plus facile

Première chose à savoir : En fonction des aliments, le temps de digestion peut varier considérablement !

  • Eau, jus, fruits : Environ 30 minutes.
  • Crudités , légumes cuits: 30 à 50 minutes.
  • Féculents : 1h à 1h30.
  • Légumineuses: 1h30 à 2h.
  • Produits laitiers: 1h30 à 2h.
  • Graines (courge, tournesol…) et oléagineux (amandes, noix..): 2h à 3h.
  • Protéines animales: 45 minutes (oeuf entier) / 30 mins à 1h (poisson) / 1h30 à 2h (poulet, dinde) / 3 à 5h (boeuf, agneau, porc).

Deuxième chose à savoir : Mélanger les aliments ne fait pas toujours bon ménage !

Les fruits crus sont digérés très facilement lorsqu’ils sont seuls. Il en va de même pour les jus de fruits, les fruits secs et le miel.
Lorsqu’ils sont mélangés aux graisses, aux céréales ou aux protéines complexes (plus longs à digérer), les fruits stagnent plus longtemps dans le système digestif. Ils fermentent alors dans l’intestin ce qui est à l’origine de ballonnements et d’acidification.
Que faire ?
Pour les desserts, préférer les fruits cuits (compotes sans sucre ajouté, pomme au four), des laitages peu sucrés, flans maison…
En entrée, on peut faire une salade de légumes en y incluant des fruits frais.
Consommer des fruits frais est préférable en collation à 10h, à 16-17h. Dans tous les cas, au minimum 30 minutes avant le repas ou 3h après, de façon à ce qu’ils puissent être digérés seuls.

Pour une bonne digestion, il vaut mieux éviter l’association d’aliments acides (sauce tomate, vinaigre, fruits, yaourt, aliments lacto-fermentés, vin) et d’amidon (féculents, pomme de terre, céréales, légumineuses).

Les acides provoquent une perturbation et un ralentissement de la digestion des amidons (par inactivation d’enzyme) pouvant provoquer des ballonnements et une détérioration de la paroi intestinale.
Par exemple, les pâtes à la tomate ou bolognaise sont à éviter. On peut y associer des carottes, du persil, un peu de jus de citron pour en réduire l’acidité et permettre une meilleure digestion !

Autres combinaisons alimentaires à éviter :
Protéines fortes + Amidons forts
Protéines fortes + Fruits
Protéines faibles + Fruits


Protéines faibles : algues, champignons, amandes, un jaune d’œuf, fromages frais, fromage blanc et yaourt.
Amidons faibles : féculents (pomme de terre, patate douce, topinambour, potimarron, châtaignes), biscottes, pain grillé, biscottes.
Protéines fortes : viandes, poissons, légumineuses (lentilles, pois cassés, fèves, haricots blancs, haricots rouges, pois chiches, petits pois, maïs, soja), fromages concentrés et œufs.
Amidons forts : céréales, pâtes, riz, quinoa, boulgour, semoule, seigle, orge, millet, pain, flocons d’avoines, galettes de sarrasin, …

En revanche, les légumes (crus ou cuits) peuvent être associés à tous les types d’aliments.